L’histoire de CMN

Separator

74 années d'innovation
et d'excellence

Le chantier naval AMIOT
1946-1987

Separator

CMN a été créé en 1946 par un pionnier de l’aéronautique Félix Amiot qui voulait se reconvertir dans la construction navale. Le site de Cherbourg lui avait permis de développer des hydravions. Félix Amiot a donné à CMN son premier ADN orienté vers la recherche de vitesse et la recherche de la légèreté.

Photo d'un hydravion

Les premiers navires furent des chalutiers construits en bois.

Les activités de CMN allaient au-delà de la construction navale avec, par exemple, la livraison de plus de 6000 wagons de transport dans le cadre du plan Marshall et une participation à la construction des premières centrales nucléaires françaises.

Photo d'un dragueur de mines

Puis vint, dans les années 50,

la construction de dragueurs de mines pour la France et la République Fédérale d’Allemagne (46m construits en bois moulé) et celle des premiers patrouilleurs (de 20 à 50m construits en bois moulé ou en acier).

Les Combattantes

En 1963, CMN a livré le patrouilleur la « Combattante » qui a servi aux essais des premiers missiles mer-mer. Ce patrouilleur a été le précurseur d’une lignée de vedettes rapides lance-missiles, les « Combattantes II » (45m) puis les « Combattantes III » (55m). Leur propulsion à 4 hélices, entrainées par des moteurs diesel rapides, leur permettait de dépasser les 40 nœuds. Les « Combattantes » étaient munies de systèmes d’armes très complets.

Photo d'un navire Combattante

Les années 60 ont également vu les débuts de CMN dans la construction de navires de plaisance avec des séries de voiliers « Maïca » (11m) et « Super-Maïca » (12m – 40’).

Au début des années 70, CMN a développé pour la Marine Française une nouvelle génération de chasseurs de mines mettant en œuvre des drones sous-marins et munis d’une propulsion diesel-électrique basse vitesse

Photo d'une cérémonie

Environ 80 Combattantes

furent livrées entre la fin des années 60 et le milieu des années 80 en Israël, Grèce, Malaisie, RFA, Iran, Libye, Nigéria, Qatar et Tunisie.

Separator
Photo du trimaran Paul Ricard

À la fin des années 70,

CMN a construit quelques voiliers multicoques de courses océaniques dont le trimaran « Paul Ricard », équipé de foils, avec lequel Eric Tabarly a ravi un record de traversée de l’Atlantique établi 75 ans plus tôt.

Photo d'un navire de patrouille

Dans les années 80,

CMN construit pour la Marine Française une série de 10 patrouilleurs « P400 » (54m) qui seront déployés en Métropole et Outremer. A cette époque, CMN met au point un procédé de construction en matériaux composite pré-imprégnés carbone-époxy pour la construction du voilier monocoque « Milène V » (23m). En 1984, CMN s’équipe des tous premiers postes de conception assistée par ordinateur CATIA.

À la fin des années 80,

CMN construit un chalutier congélateur (54m) et livre une série de navires de recherche (60m) à l’Indonésie. 

En 1990, CMN construit pour la DGA française un prototype de catamaran (50m) à effet de surface le « NES 200 ».

Photo d'un prototype de catamaran avec effet de surface, le NES 200

Le renouveau
1992

Separator

En 1992, sous l’impulsion d’un nouvel actionnaire, Iskandar Safa, le chantier remporte plusieurs contrats export.

CMN livre en 1995 trois patrouilleurs type « P400 » au Sultanat d’Oman, avec un support de logistique intégrée (ILS – Integrated Logistic Support) et formation des équipages et équipes de maintenance.

CMN s’internationalise avec 2 entreprises :

Photo d'un navire de patrouille
Photo d'Eric Tabarly

À cette époque, CMN reprend les activités du chantier SFCN spécialisé dans les navires de moyen tonnage : vedettes et patrouilleurs (30-70m), engins et chalands de débarquement (74m). 

SFCN est également le constructeur du voilier de croisière « Le Ponant » (88m lancé en 1991) et du voilier d’expéditions polaires de 36m Tara (ex-Antarctica, ex-Seamaster).

Photo d'un nouveau navire Combattante

CMN créée une nouvelle gamme de « Combattantes BR » avec carènes en V profond et propulsion par hydrojets. L’architecture de ces vedettes est l’aboutissement d’un long programme de recherche sur des coques rapides et stables à haute vitesse.

8 « Combattantes BR 42 » (42m) lance-missiles seront livrées au Koweït entre 1997 et 1999. Pour faciliter l’intégration du système d’armes de ce projet, CMN a créé une plateforme de test à terre qui a ensuite servi pour la formation des équipages.

Le programme des corvettes Baynunah (6 Combattantes BR de 71m) a été construit en coopération avec la Marine des Emirats Arabes Unis et le chantier Abu Dhabi Shipyard (ADSB). 

Cette corvette comporte un système d’armes que l’on trouve sur des navires de plus fort tonnage (frégates) et met en œuvre un hélicoptère de 4 tonnes. 

CMN a étudié et construit le prototype tout en organisant un transfert de technologie pour la construction des 5 unités de série chez ADSB.

Au milieu des années 90,

CMN met au point un nouveau type de navire : les intercepteurs DV15. Ces unités de 15m sont construites en matériaux composites carbone/époxy pré-imprégnés et sont munies d’une propulsion à hélices de surface leur permettant de dépasser les 50 nœuds.

Separator
Photo d'un intercepteur
Photo d'un yacht

Dans les années 2000,

CMN développe ses activités civiles avec la construction de yachts dans la gamme 30-60m. Le voilier « Mari-Cha IV » (43m) battra le record de traversée de l’Atlantique à la moyenne de 19,5 nœuds. 2 motor-yachts de 60m, « Slipstream » et « Cloud 9 » remporteront 6 prix internationaux.

Transition énergétique,
solutions de surveillance globale
2012

Separator

À partir de 2012, CMN se lance dans un important programme de recherche pour développer de nouveaux produits répondant aux nouvelles problématiques de ses clients :

Photo d'un navire trimaran de patrouille

Depuis 2011,

CMN travaille sur des projets d’énergies marines renouvelables. CMN a construit avec HydroQuest un prototype d’hydrolienne marine (puissance 1 mégawatt) qui a été testée avec succès au large de Paimpol.

Separator
Photo d'un prototype de turbine marémotrice marine

Indiquez vos mots-clés ci-dessous